Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec exil

Exil VIII - Prévert -

... Oh ! Je voudrai tant que tu te souviennes des jours heureux où nous étions amis En ces temps-là la vie était plus belle et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui les feuilles mortes se ramassent à la pelle... au Canada, au Canada, au Canada les petites...

Lire la suite

Exil VII

Exil VII

Le plus dur au final de l'exil n'est pas le fait de partir et de demeurer quelque part. L'exil n'est pas la mort, peut-être cela est-il pire. Car une fois que l'on se sent un étranger dans un pays que l'on ne connait pas, on peut toujours tenter de se...

Lire la suite

Exil IV

Et puis? trouble de l'être peut-être que écrire? que dire? Je perds ma confiance dans le langage, si jamais un jour je l'ai eu. Faut-il envoyer des photos où je sourirai niaisement ou outrageusement? Dois-je écrire de longues lettres où je balancerai...

Lire la suite

Exil V - poésie -

Les vagabonds participent-ils aux révolutions? Dans quels drapeaux, dans quelles couleurs, vous couchez vous pour dormir mes mots? A quoi cela rime-t-il? A quoi cela vaut-il sur cette Terre? Tout ou pas Doûte du verbe, blessure de chair. Tu me fais mal,...

Lire la suite

Exil III

L'exil est avant tout un silence. Un silence que l'on veut et que l'on provoque. Lecteur parmis les livres, étudiant anonyme dans les amphithéatres du savoir. Mon portable ne marche plus, ma connexion internet est foireuse et j'ai perdu mon stylo pour...

Lire la suite

Exil I

Qu'il est brûlant ce poison de l'absence Qu'il est venimeux ce breuvage que le doute offre. La nuit ici crie de silence et les hommes se taisent C'est un monstre, ce serpent qui déchire les entrailles, à te rendre fou, lorsque seulement en rêve tu imagines...

Lire la suite

Peigneur de comètes ! - Exil II -

Va vite, léger peigneur de comètes ! Les herbes au vent seront tes cheveux ; De ton oeil béant jailliront les feux Follets, prisonniers dans les pauvres têtes... Les fleurs de tombeau que l'on nomme Amourettes Foisonneront plein ton rire terreux... Et...

Lire la suite