Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un ange à la Cour des miracles

Le philosophe, une fois de pus, errait dans les rues fanées de sa ville, du moins, non, il n'errait pas, car il courrait. Il avait rendez-vous, et venait d'un quitter un. Il faut expliquer. Le philosophe, après avoir étudié les mots et les choses, les...

Lire la suite

rêves freudiens

Rêve de plages tranquilles de rocher et de vague où je suis attaché à une laisse de chien je suis nu et noir un maître me dresse et m'envoit fouiller les rochers Je rêve. Il est habillé à la mode de Louis XIV mais sa main est ferme, et il me frappe de...

Lire la suite

Le sang du vécu

Le sang du vécu Souvent à la clarté rouge d'un réverbère Dont le vent bat la flamme et tourmente le verre, Au coeur d'un vieux faubourg, labyrinthe fangeux Où l'humanité grouille en ferments orageux On voit un chiffonnier qui vient, hochant la tête Butant,...

Lire la suite

Parallélisme personnel

Arracher ton masque en riant serait-ce imprudent? Arracher ton masque en riant serait amusant! Non, ce n'est pas du Franck Sinatra, mais ça pourrait. Tout ça, 4 lignes, pour dire que parfois, ceux qui se mettent un masque à longueur de journée, disant...

Lire la suite

Re-ssenti matinal

Certains matins s'annonce plus dur qe d'autres. Les lendemains de soirées par exemple, où le sommeil n'a été qu'une vieille couverture fileuse que l'on a beau tiré, elle ne vous recouvre jamais complètement. Où le corps grince, et ragit mécaniquement...

Lire la suite

Brûlure

Ce n'est pas un combat, ce n'est pas une danse. Ce n'est pas du mysticisme, ce n'est pas matériel. Je trouve Bachelard puéril lorsqu'il parle du feu. Est-ce un rêve? Ces heures de travail, d'entrainements, de technique? oui, car il y a l'échange, l'esthétique...

Lire la suite

Synthèse - chansons grises X -

La clope du libertaire se fume en plein air en marchant dans les rues elle se fume à plusieurs en discutant de présent, de futur et l'envie de ne pas se taire de cracher ce goût amer La clope du libertaire te remet les pieds sur terre c'est à croire qu'elle...

Lire la suite

en mai 68, ils ont dit ...

" l'homme n'est ni le bon sauvage de Rousseau, ni le pervers de l'église et de la Rochefoucauld. Il est violent quand on l'opprime, il est doux quand il est libre." "Je prends mes désirs pour la réalité car je crois en la réalité de mes désirs" " Héraclite...

Lire la suite

1 2 3 > >>